Éthiopie: Les meilleurs parcs d’attraction

L’Éthiopie est un pays d’Afrique de l’Est. Cette destination est idéale pour les amateurs de safari et de nature. Dans cet article, nous allons vous présenter les meilleurs parcs d’attraction d’Éthiopie.

Le Parc National de Simien

Le Parc National de Simien est le plus grand parc national d’Éthiopie.

Il couvre une superficie de 8 000 km2, soit presque la taille du Luxembourg.

Il se situe entre les régions Amhara et Oromo au nord-ouest du pays, à 2000 mètres d’altitude environ.

Le climat y est tempéré avec des hivers froids et des étés chauds.

La faune sauvage abrite plus de 250 espèces animales, dont l’éléphant de montagne (Loxodonta africana), le babouin gelada (Gelada groenlandica), le lycaon (Canis lupus lycaon) ou encore le daman royal (Cynomys damaliscens).

Le parc national de Simien abrite également un nombre impressionnant d’oiseaux, comme la cigogne noire ou l’aigle impérial.

Les amateurs de randonnée pourront sillonner les sentiers balisés qui traversent le parc sur une centaine de kilomètres. Enfin, des circuits permettent aux visiteurs d’admirer les paysages spectaculaires qu’offrent ces montagnes escarpées et colorées.

Le Parc National de Bale

Le parc national de Bale, en Afrique du Sud, est l’un des plus beaux endroits au monde. Cette réserve naturelle abrite une faune et flore d’une grande richesse et qui sont considérées comme étant les plus importantes d’Afrique.

Il y a plus de 200 espèces animales présentes dans ce parc, dont le rhinocéros blanc du sud et le lion blanc.

A lire également:  Haïti: Les meilleurs parcs d'attraction

Le Parc National de Bale est également un lieu historique car c’est ici que fut signée la première charte pour la protection des éléphants.

Le Parc National de Nechisar

Le Parc National de Nechisar est situé au Nord-Est de l’Ethiopie, à environ 150 km d’Addis-Abeba. Ce parc national s’étend sur une superficie d’environ 2 000 km² et abrite une importante population d’éléphants, ainsi que plusieurs autres espèces sauvages.

Le parc présente un intérêt économique certain et offre des opportunités pour le tourisme. En effet, il constitue un lieu idéal pour les safaris en 4×4 ouverts, qui permettent aux touristes de découvrir la faune africaine dans son habitat naturel.

Les activités principales du parc sont la chasse sportive, la pêche et l’observation des animaux sauvages.

Le Parc National de Nechisar est classé réserve spéciale depuis 2005 et il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011http://whc.unesco.org/fr/list/1671.

Le Parc Naturel de Awash

Le parc naturel de Awash est situé dans le nord du Kenya, à environ 4 heures au sud de Nairobi.

Il s’étend sur une superficie de plus de 400 km2 et se caractérise par des paysages diversifiés : savane arborée, forêts, lacs et rivières. Cette réserve naturelle protégée est classée comme Réserve Internationale du Trésor Naturel (RITN) en 1959. Elle a été désignée par la Convention internationale pour la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) en 1974.

Le Parc Naturel de Abijata-Shalla

Le Parc naturel de Abijata-Shalla est une réserve privée et domaniale qui a été créée en 1995.

Il s’étend sur une superficie de 523 km², ce qui en fait la plus grande réserve du Kenya.

Le parc bénéficie d’une faune riche et variée, avec des prédateurs tels que le lion, l’hyène tachetée ou encore le guépard. Désormais, les touristes peuvent profiter des nombreux sentiers pédestres qui ont été aménagés pour permettre aux visiteurs de découvrir cette région à travers différents modes de déplacements. Ces sentiers permettent notamment d’observer les animaux sauvages qui y résident.

A lire également:  Sao Tomé-et-Principe: Les meilleurs parcs d'attraction

Les touristes peuvent également se promener dans la forêt dense où ils pourront admirer la flore et la faune kenyanes typiques.

La vallée du Rift est un site géologique exceptionnel au Kenya. Cette vallée permet d’admirer une succession de paysages magnifiques : montagnes arides, collines boisées, plaines fertiles et cours d’eau majestueux… Une partie du parc est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001.

Le Parc Naturel de Langano

Le Parc Naturel de Langano est un parc national et réserve naturelle de la Tanzanie.

Il a été crée le 23 juillet 1991, c’est une des réserves les plus importante en Afrique du Sud.

Il s’étend sur plus de 12.000 hectares et compte environ 600 espèces d’animaux sauvages, dont le rhinocéros noir et blanc, l’éléphant d’Afrique et le lions qui sont considérés comme les animaux emblématiques du parc.

Le parc abrite également des centaines d’espèces d’oiseaux : les cigognes, les flamants roses, les hérons ou encore le vautour oricou. Dans ce parc, on peut observer des animaux rares tels que l’oryx ou le lycaon (un animal ressemblant à un chien). Cependant, il faut savoir qu’il n’y a pas beaucoup de chance de voir ces animaux durant votre safari car ils restent souvent cachés pour se nourrir ou se reposer. Ce parc abrite un grand nombre d’espèces rares mais également des espèces classiques telles que la girafe ou encore l’hippopotame..

Le Parc National de Danakil

Le parc national de Danakil est le plus vaste du pays.

Il s’étend sur une surface de 2 761 km², ce qui correspond à un peu moins de la superficie du Luxembourg.

A lire également:  Monaco: Les meilleurs parcs d'attraction

La région du Danakil est située dans l’Éthiopie historique, au nord-est de l’Abyssinie actuelle.

Le parc se trouve au pied des montagnes du Dallol et renferme les sources chaudes volcaniques les plus chaudes du monde, dont la température peut atteindre 80 °C en été et 70 °C en hiver ! Cette zone constitue donc un excellent point de départ pour explorer le désert éthiopien et son territoire volcanique unique. Si vous êtes un amateur de trekking, il faut savoir que la région compte pas moins de 4 000 km de sentiers balisés ! Les amateurs d’ornithologie seront ravis car on y recense pas moins de 250 espèces différentes : cela va des grands rapaces comme l’aigle royal ou le faucon gerfaut aux petits oiseaux tels que les rolliers, les martinets et les busards, sans oublier bien sûr les cigognes ! Si vous êtes un passionné d’histoire naturelle, ne manquez surtout pas le cratère Boulders. Cette formation géologique unique au monde a été formée par l’effondrement d’un ancien volcan qui s’est produit il y a plusieurs millions d’années.

Les éboulements ont donné naissance à des structures rocheuses ressemblant à des champignons hauts de quelques centaines de mètres.

En conclusion, le parc de Yala est un endroit idéal pour observer les animaux sauvages dans leur habitat naturel. Il faut aussi visiter l’île de Zanzibar pour admirer la beauté des fonds marins et rencontrer des tortues.

Cet article a t il été utile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *