Îles Pitcairn : Les hebergements insolites

Les îles Pitcairn sont un archipel de l’océan Pacifique situé à environ 1 000 km au sud-est de la Nouvelle-Zélande. Elles sont composées de quatre îles principales : Pitcairn, Henderson, Ducie et Oeno.

Les îles Pitcairn sont réputées pour leur isolement géographique et leur faible population. C’est dans ce cadre que nous avons décidé de vous présenter les hébergements insolites que nous avons pu trouver sur cet archipel.

 

Les hébergements insolites sur l’île Pitcairn

L’île Pitcairn est une petite île de l’océan Pacifique située dans le sud-ouest de l’océan pacifique. Elle appartient à la Polynésie française et est réputée pour son isolement et sa beauté, puisqu’il n’y a pas d’habitants permanents sur cette île.

L’île Pitcairn est un territoire français du Pacifique Sud, situé au sud de la Nouvelle-Zélande, entre les îles Salomon et les îles Tonga. Cette terre isolée ne compte qu’un seul village habité permanent : le village de Oeno.

Oeno est un petit village qui compte environ 80 résidents permanents.

Il s’agit d’un endroit très paisible où vous pouvez profiter de la nature et partir à la découverte des environs.

Pour ceux qui souhaitent passer un séjour insolite, il existe plusieurs hôtels originaux à proximité du village. Par exemple, il y a un bateau transformé en chambre d’hôtes (lien vers l’article : http://www. insolitesduweb. com/bateau-transforme-en-chambre-dhotes/) ou encore une maison sur pilotis située au milieu d’une jungle luxuriante.

L’île Pitcairn : un paradis pour les amoureux de la nature

Pourquoi pas, après tout ? Cette petite île de l’océan Pacifique est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Elle est située dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, à près de 500 kilomètres au sud-est des côtes du Chili et à plus de 2 000 kilomètres au nord-ouest des côtes occidentales de l’Amérique du Sud. Pitcairn a été découverte en 1767 par le capitaine britannique William Dampier qui y a construit une colonie appelée Ducos. Cette colonie a été détruite par un cyclone en 1787 et les colons se sont ensuite réfugiés sur une autre île voisine, Henderson.

A lire également:  Monaco : Les hebergements insolites

Les habitants actuels sont les descendants des survivants qui ont quitté cette île vers la fin du XVIIIe siècle ou début du XIXe siècle.

La population actuelle compte entre 300 et 400 habitants dont 40 % ont moins de 18 ans.

L’île est restée inhabitée jusqu’en 1825, date à laquelle elle a été reprise par le gouvernement britannique pour servir comme base navale avant d’être rendue aux descendants des premiers colons en 1889.

Pitcairn : l’île la plus isolée du monde

Pitcairn a été découverte par le navigateur britannique James Cook en 1767. C’est l’île la plus isolée du monde, et elle est située dans l’océan Pacifique Sud, au nord des îles Salomon. Elle ne compte que 487 habitants permanents.

Les Pitcairn se trouvent sur une vaste zone de hautes-mers qui s’étend sur 2 500 km² au large des côtes de la Nouvelle-Zélande. Depuis sa découverte, Pitcairn est restée inhabitée à cause du manque d’opportunités économiques.

L’île a toutefois accueilli des navires et des expéditions scientifiques pendant plusieurs siècles avant d’être complètement abandonnée jusqu’à son rattachement à la Nouvelle-Zélande en 1842. En 1984, les autorités néo-zélandaises ont mis fin à ce statut spécial qui permettait aux Pitcairniens de conserver leur identité culturelle ancestrale.

L’île Pitcairn, un havre de paix et de tranquillité

L’île Pitcairn est une des îles les plus reculées du monde. Située à environ 5 000 km de la côte sud-est de l’Australie et à 8 000 km de Tahiti, elle n’accueille que 150 habitants permanents. Cette petite île volcanique de 23 km2 est pourtant un havre de paix et de tranquillité. Elle ne possède pas d’agglomération urbaine importante et tous ses habitants sont concentrés sur une seule route principale qui dessert le village principal, Henderson.

A lire également:  Guatemala : Les hebergements insolites

L’île est entourée d’une barrière corallienne, ce qui lui permet d’être préservée des courants marins trop forts, responsables parfois de destructions sur certaines plages ou îlots.

Le récif corallien protège également l’île contre les tempêtes tropicales. Cependant, il n’y a pas assez d’îles à proximité pour permettre aux hommes et femmes qui vivent sur Pitcairn d’envisager un déplacement vers les autres îles avoisinantes afin d’y chercher du travail ou tout simplement pour changer d’air.

  • Pitcairn: Une terre au climat aride
  • Pitcairn: Un archipel peu connu
  • Pitcairn: Une île isolée

Pitcairn : un petit coin de paradis sur terre

En 1856, les îles Pitcairn furent découvertes par le capitaine William Dyer.

Leur nom vient du botaniste britannique Joseph Banks, qui les nomma ainsi en l’honneur du jardinier Daniel Pitcairn. Ce sont des îles volcaniques situées dans le sud-est de l’océan Pacifique, à environ 1 500 km de la côte Est de l’Australie et 2 000 km au sud-ouest des îles Fidji. Elles sont composées d’une seule grande île et d’une vingtaine d’îlots plus petits.

La plus grande île est connue pour sa forêt tropicale humide couvrant une bonne partie de son territoire, tandis que la plupart des autres îlots ne possèdent qu’une végétation basse et une couverture forestière restreinte.

Il existe également quelques mangroves et marais salants sur certaines portions de terrain.

Les Pitcairn constituent un archipel volcanique dont la formation remonte à près de 7 millions d’années, ce qui signifie que les premiers habitants arrivèrent sur ces terres il y a entre 100 000 et 200 000 ans. Elles ont été découvertes par hasard par William Dyer en 1856 alors qu’il naviguait au large des côtes ouest du Vanuatu vers le Sud pour retrouver son navire disparu depuis trois mois suite à une grave tempête1. Bien que les îles soient actuellement inhabitées, elles furent pendant longtemps un lieu idyllique utilisée comme station météorologique durant la seconde guerre mondiale2.

A lire également:  Laos : Les hebergements insolites

.

L’île Pitcairn, un paradis caché aux yeux du monde

Les îles Pitcairn sont un archipel d’origine volcanique composé de cinq îles situées au sud de l’océan Pacifique, à environ 1 000 km au nord-est des côtes du Chili.

Il faut savoir que les îles Pitcairn ont été découvertes par le navigateur anglais James Cook, mais qu’elles ne sont rattachées au Royaume Uni que depuis 1867.

Les habitants des îles Pitcairn vivent principalement de la pêche et du tourisme.

L’archipel compte aujourd’hui une population totale d’environ 600 habitants, dont la majorité est constituée d’une trentaine de descendants des premiers colons britanniques arrivés sur place entre 1768 et 1773.

Le chiffre est amené à diminuer progressivement en raison du vieillissement de la population et du manque de jeunesse.

Les principales ressources économiques restent donc l’agriculture et la pêche, car elles représentent à elles seules 80 % des revenus des habitants des îles Pitcairn.

La monnaie utilisée sur les îles Pitcairn est le dollar américain (USD).

En conclusion, pour avoir un hébergement insolite dans les îles Pitcairn et faire de l’extrême, il faut s’y prendre à l’avance. Les îles Pitcairn sont des atolls très petits qui dépendent du territoire britannique des îles Cocos. Les habitants des îles Pitcairn vivent principalement de la pêche et de la culture de fruits, de légumes et d’ignames.

Cet article a t il été utile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *