Nauru : Les hebergements insolites

Nauru est un petit pays situé au nord de l’Australie. Cette île est connue pour ses plages de sable fin, sa faune et sa flore luxuriante, mais aussi pour son hébergement insolite. En effet, Nauru possède des hébergements atypiques tels que des cabanes dans les arbres, des yourtes, des roulottes ou encore des chalets en bois. Dans cet article, nous allons voir comment trouver un hébergement insolite sur cette île paradisiaque.

Un lieu de séjour unique : Nauru

Le développement de Nauru est étroitement lié à l’augmentation du tourisme dans la région. Ce pays insulaire, situé au nord-est de l’océan Pacifique, a tout pour plaire : des plages paradisiaques, une nature préservée et un climat chaud toute l’année.

Les îles Nauru sont souvent considérées comme le « paradis sur terre ». Bien que le pays soit petit en termes de superficie (0,5 km²), il compte plusieurs sites touristiques attrayants. En effet, les trois principales îles sont appelées Baobab Island (l’île aux arbres), Maren Island (l’île aux tortues) et Yaren Island (l’île aux coraux).

Le paysage est composé de collines verdoyantes et de forêts tropicales luxuriantes.

Les amateurs de randonnée seront servis car ils auront la possibilité d’explorer des villages traditionnels ou encore la forêt primaire qui se trouve à proximité du principal centre urbain du pays : Port-Moresby. Si vous recherchez un lieu paisible où passer vos vacances, Nauru est faite pour vous !

A lire également:  Salvador : Les hebergements insolites

Une île au soleil : Nauru

Nauru est une île située dans le Pacifique, au Sud-Ouest de l’Australie.

L’île est un territoire dépendant du Commonwealth et appartient aux États fédérés de Micronésie.

L’île a été habitée par des Polynésiens il y a environ 3 000 ans avant J.-C., mais elle n’a jamais été colonisée par les Européens.

Un petit coin de paradis : Nauru

Nauru est un petit pays de l’Océan Pacifique situé entre la Micronésie et l’Australie.

Il s’agit d’un État indépendant depuis 1968, qui a rejoint le Commonwealth en 2000. Cette île volcanique compte une population de moins de 14 000 habitants. Nauru est une destination touristique assez prisée des voyageurs et notamment pour son cadre paradisiaque, ses plages de rêve, sa faune exceptionnelle et ses fonds marins spectaculaires. Un endroit idyllique pour passer des vacances inoubliables !

Une escapade parfaite : Nauru

Nauru est une île indépendante de l’Australie, qui se trouve entre la Micronésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle abrite un petit nombre d’habitants (environ 20 000 habitants) ainsi que plus de 200 espèces d’oiseaux et de mammifères marins. Nauru ne fait pas partie des pays les plus développés du monde, mais elle possède une infrastructure touristique qui attire chaque année des milliers de visiteurs.

Le climat tropical y est agréable tout au long de l’année.

L’île n’est pas très grande (32 km²), ce qui en fait un endroit idéal pour les vacances ou le séjour d’un week-end prolongé.

Il y a beaucoup à voir et à faire sur Nauru :

  • Vous pouvez vous promener le long du front de mer à Yaren
  • Visiter le musée national
  • Prendre un bain rafraîchissant dans la piscine publique
  • Faire des excursions en bateau autour des îles avoisinantes
A lire également:  Togo : Les hebergements insolites

Un lieu de détente et de relaxation : Nauru

Nauru est un petit Etat insulaire situé dans le Pacifique, au nord-est du Vanuatu. Surnommée « l’île de la renaissance », elle est réputée pour ses plages de sable blanc et son environnement naturel préservé. Elle attire chaque année des milliers d’individus qui souhaitent se ressourcer au calme et profiter de paysages paradisiaques. Aujourd’hui, Nauru ne compte plus qu’environ 5 000 habitants. Cependant, il y a tout juste vingt ans, cette île était dévastée par un cyclone et connaissait une crise économique sans précédent.

Les autorités ont alors décidé de faire de Nauru un lieu privilégié pour les investisseurs immobiliers ambitieux qui souhaitent concrétiser leur rêve d’acquisition ou bien même saisir une opportunité unique sur le marché immobilier local. Dans ce cadre, les investisseurs peuvent acheter des terrains à bâtir ou opter pour l’achat d’une résidence secondaire où ils peuvent passer leurs vacances en famille ou entre amis.

  • Possibilités illimitées
  • Ressources naturelles abondantes
  • Situation géographique stratégique

Un havre pour les amoureux de la nature : Nauru

Avec une superficie de 18.000 km2, Nauru est un pays d’Océanie situé au sud-est de l’Australie et entre les îles Fidji et la Micronésie. Riche en ressources naturelles, ce petit pays insulaire possède des atouts qui attirent chaque année des milliers de touristes. Nauru est surtout connue pour ses plages de rêve : celle du port d’Uturoa où se trouve l’hôtel Intercontinental Resort , Spa, le plus grand hôtel implanté à Nauru, et la baie de Yaren Beach qui offre un décor paradisiaque avec son sable blanc et ses eaux turquoise. Cet archipel peuplé par des populations mélanésienne dont les ancêtres ont été amenés sur place par les Européens possède également une nature luxuriante grâce à sa végétation tropicale et diversifiée.

A lire également:  Terres Australes Françaises : Les hebergements insolites

La richesse de son patrimoine culturel ne passe pas non plus inaperçue.

Les vestiges coloniaux français tels que le fort Napier et la cathédrale Sainte-Marie comptent parmi les sites historiques majeurs à visiter absolument sur place. De nombreuses autres activités y sont proposées aux vacanciers, notamment le surf, la plongée sous-marine ou encore la pêche sportive en haute mer.

Un goût du Pacifique Sud : Nauru

C’est un archipel d’environ 11 îles situées au nord de l’Australie.

La capitale est la ville de Nauru.

L’archipel a une superficie totale de 12 km², soit environ une fois et demi le territoire du département français des Pyrénées-Atlantiques.

Il tire son nom du mot arabe « naur » qui signifie « bonne chance ».

Pour conclure concernant l’île de Nauru, le tourisme n’est pas encore très développé à cause de sa position géographique. En effet, il est difficile d’y accéder mais aussi d’en repartir. Les hôtels sont rares et les infrastructures peu développées. Dans tous les cas, la nature est omniprésente et le tourisme se limite aux activités nautiques comme la plongée ou la pêche sous-marine.

Cet article a t il été utile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *