Visa Chili: Comment l’obtenir facilement

Le Chili est un pays qui attire de plus en plus les touristes.

Il faut dire que le pays a beaucoup à offrir, entre les plages paradisiaques, la nature luxuriante, les villes modernes et dynamiques, l’histoire fascinante et bien d’autres choses encore. Pour vous donner une idée de ce qu’il y a à voir au Chili, nous allons vous présenter ci-dessous toutes les informations utiles pour obtenir votre visa Chili.

Les démarches pour obtenir un visa de travail au Chili

Pour travailler au Chili, il faut être en mesure de fournir un visa de travail. Si vous souhaitez postuler pour un emploi au Chili, vous avez plusieurs solutions selon votre nationalité : Visa L pour les ressortissants français, visa de type B2 pour tous les autres pays.

Il est possible d’obtenir un visa de 3 ans (visa L) ou d’un an (visa B2). Pour obtenir ce type de visa, il faut faire une demande et suivre des démarches spécifiques qui diffèrent selon la nationalité du demandeur.

Les Français ont la possibilité d’obtenir le visa L afin de pouvoir exercer une activité salariée au Chili.

Il est donc nécessaire d’être en possession de l’un des documents suivants : Un permis de séjour en cours de validité valable pour le pays où réside le demandeur Un contrat ou lettre d’embauche signée par une entreprise chilienne Une attestation bancaire indiquant que vous disposez des fonds nécessaires à la durée du séjour envisagé Prouver que vous allez résider sur le territoire chiliens et non y travailler. Cela implique également qu’une preuve soit apportée que vous disposez des moyens financiers suffisants pour subvenir à vos besoins durant toute la durée du séjour prévu, ainsi qu’à celle de votre famille. Dans le cas contraire il serait plus judicieux d’opter pour un visa B2 qui ne permet pas l’exercice d’une activité professionnelle mais plutôt commerciale ou industrielle.

A lire également:  Visa Tadjikistan: Comment l'obtenir facilement

Le coût du visa de travail au Chili

Le visa de travail est un document qui vous permet de voyager et travailler au Chili.

Il faut savoir que le prix du visa de travail au Chili varie en fonction des types d’ambassades que vous sollicitez.

Le coût du visa de travail au Chili dépendra principalement du type d’entreprise qui vous emploie, ainsi que votre statut et la durée pendant laquelle vous allez être employé au sein de cette entreprise.

Les frais peuvent donc varier considérablement, mais ils sont généralement compris entre 70 000 et 160 000 CLP (environ 1 500 €). Si l’employeur ne paie pas les frais relatifs à ce visa, il est pratiquement impossible pour les étrangers d’obtenir un visa de travail. Une fois obtenu, ce document n’est valable que pour les 6 mois suivant son obtention. Dans certains cas, si l’employeur paye les frais liés à ce type de visas, l’employé peut prolonger son séjour sur le territoire pour une période maximale d’un an supplémentaire. Pour plus d’informations concernant le visa touristique et le permis vacances-travail ou PVT, visitez notre site internet : www.visa-chili.com/pvt

Le délai pour obtenir un visa de travail au Chili

Les demandes de visas pour le Chili sont traitées en fonction des critères suivants: 1.

Le lien entre votre pays d’origine et le Chili, 2.

Votre expérience professionnelle et vos compétences, 3.

Votre situation financière, 4.

Les revenus que vous avez gagnés avant de commencer à chercher un emploi au Chili, 5.

La durée de votre séjour au Chili et 6.

La façon dont vous comptez financer votre séjour au Chili (par exemple, si vous avez déjà un contrat de travail).

Les conditions d’obtention du visa de travail au Chili

Le visa de travail au Chili est délivré par l’Ambassade du Chili à Paris. Pour obtenir un visa de travail, il faut fournir les pièces suivantes : Une demande de visa accompagnée d’une photo, datant de moins de trois mois, et d’un passeport valide. Un justificatif bancaire mentionnant des fonds suffisants pour couvrir le séjour envisagé (maximum 15 000 CHF). Des justificatifs concernant les moyens d’existence sur place (contrat de travail).

A lire également:  Visa Îles Caïmanes: Comment l'obtenir facilement

Le titulaire doit avoir un contrat signé avec une entreprise chilienne ou une organisation internationale basée au Chili.

Il peut également être sollicité par une société française si aucun poste n’est disponible au sein d’une entreprise chilienne. Si vous souhaitez savoir comment obtenir un visa de travail au Chili, n’hésitez pas à faire appel aux services des professionnels en la matière.

Vous pouvez notamment contacter notre agence qui pourra mettre à votre disposition son réseau d’experts pour vous aider à préparer votre projet et vous accompagner tout au long du processus.

Où est l’ambassade du Chili en France ?

L’ambassade du Chili en France est située à Paris.

Vous pouvez la contacter pour un visa.

La durée maximale du visa de travail au Chili

La durée maximale du visa de travail au Chili est de 6 mois. Cependant, si vous avez un contrat à durée indéterminée, la durée de ce visa peut être prolongée jusqu’à un an. Si vous souhaitez rester plus longtemps au Chili, il faut en faire la demande avant l’expiration de votre visa de travail. Pour cela, remplissez le formulaire et envoyez-le à l’ambassade du Chili à Paris.

Vous pouvez obtenir un visa d’un an pour toute personne qui possède une offre d’emploi valide pour 3 ans et qui n’a pas encore passé sa visite médicale ou qui n’est pas en possession d’une autorisation spéciale ou temporaire.

Lorsque vous faites une demande de renouvellement du visa, vous pouvez entamer les démarches nécessaires afin qu’il soit délivré dans les 2 semaines suivant votre arrivée. Pour prolonger votre séjour au-delà d’une année, il est nécessaire que vous puissiez présenter des preuves justifiant la raison pour laquelle vous voulez rester plus longtemps (par exemple : études ou emploi).

A lire également:  Visa Croatie: Comment l'obtenir facilement

Il existe également des exceptions concernant les ressortissants des pays membres de l’Union européenne et disposant d’un permis unique Schengen (Espace sans frontière) valide: – Les ressortissants français doivent se rendre sur le site internet www. service-public. fr pour obtenir le formulaire Cerfa N°14069*02 « Demande d’autorisation provisoire de séjour » disponible au format pdf (https://www. service-public. fr/particuliers/formulaires/cerfa_14069#Sommaire).

Comment obtenir facilement un visa de travail au Chili ?

Le visa de travail est un document qui permet d’entrer sur le territoire chilien, ce qui peut être très utile pour les entrepreneurs souhaitant développer une activité professionnelle. Si vous envisagez de vous lancer dans un projet entrepreneurial au Chili, il est important d’évaluer votre situation et de préparer minutieusement votre dossier.

Vous pouvez obtenir un visa de travail en faisant une demande auprès des autorités chiliennes, ou bien en passant par un organisme spécialisé comme Action Visas.

Le visa de travail : pour qui ? Pour quels types d’activités ? Les visas de travail sont généralement accordés aux personnes souhaitant créer une entreprise au Chili.

Ils permettent également à certaines catégories de personnes d’y exercer une activité salariée.

Les ressortissants français peuvent notamment faire une demande pour obtenir leur visa touristique afin d’exercer une activité professionnelle au Chili, mais pas plus longtemps que 3 mois consécutifs.

Il n’existe pas vraiment de conditions particulières concernant la nature du contrat signé, même si celui-ci doit être rémunéré par des fonds propres (pas via l’entrepreneuriat). Toutefois, il est fortement recommandé aux entrepreneurs souhaitant développer leur société au Chili d’opter pour le statut juridique ad hoc (enregistré auprès des services compétents), car cela facilite grandement la procédure.

Le visa Chili est très facile à obtenir car le pays a signé un accord de réciprocité avec la France, ce qui permet d’obtenir le visa en quelques jours. Une fois votre passeport tamponné, il vous suffira de présenter votre billet d’avion retour pour qu’on vous délivre votre visa.

Cet article a t il été utile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *